EXERCICE INCENDIE AU BLANC

Jeudi soir, les sapeurs-pompiers et les responsables sécurité de l’hôpital ont organisé un exercice incendie sur la plate-forme, mise en service à la mi-juillet.

Un imposant dispositif en hommes et en matériel a rapidement été mis en place, piloté par l’adjudant Sébastien Martin, sapeur-pompier, et Patrice Cron, responsable de la sécurité de l’hôpital.

La manœuvre consistait à intervenir à la suite d’un incendie lors de l’atterrissage d’un hélicoptère.

L’alerte fictive étant donnée, les pompiers sont rapidement sur place, le matériel disposé, l’échelle déployée et, en deux temps, trois mouvements, les hommes sont sur la plate-forme. « La partie métallique sur le pourtour de l’hélistation sert à la mise en sécurité des personnes », souligne Patrice Cron, responsable de la sécurité de l’hôpital.

« Cet entraînement permet de mettre en place tous les bons réflexes en cas d’intervention sur l’hélistation, pour limiter les risques et mettre à jour notre fiche réflexes », ajoute Sébastien Martin.

L’opération a mobilisé une vingtaine de sapeurs-pompiers et le personnel de l’hôpital, en présence de Corinne Marbot-Fauconneau, directrice de l’établissement, et Agnès Bouty-Triquet, sous-préfète.

L’hélistation est en fonction depuis la mi-juillet et jusqu’à présent, douze transferts d’hélicoptère sont comptabilisés.