Glossaire

Aire d’atterrissage forcé en sécurité

Aire sur laquelle un atterrissage inévitable peut raisonnablement laisser espérer qu’il ne causera pas de dommages corporels aux occupants de l’hélicoptère ou à des personnes au sol.

Aire de sécurité

Aire dégagée d’obstacles autres que ceux nécessaires à la navigation aérienne, entourant la FATO.

Classe de performances 1

Permet, en cas de défaillance d’un moteur, un décollage interrompu avant un point de décision ou la poursuite du vol en sécurité après ce point (multi-moteurs).

Classe de performances 2

Nécessite, en cas de défaillance d’un moteur, des aires d’atterrissage en sécurité avant un point défini après le décollage et avant l’atterrissage, ou la poursuite du vol entre ces points (multi-moteurs).

Classe de performances 3

Nécessite, en cas de défaillance d’un (ou du) moteur, des aires d’atterrissage en sécurité du point de décollage au point d’atterrissage (multi ou monomoteurs).

CTR

Zone de contrôle

DA

Distance d’atterrissage.

DAA

Distance accélération arrêt.

DD (n-1)

Distance de décollage sur (n-1) moteur(s).

DD n

Distance de décollage tous moteurs en fonctionnement.

DR

Diamètre du rotor.

FATO

Aire d’approche finale et de décollage.

HA

Hélistation de grandes dimensions

Hélistation de grandes dimensions HA

Hélistation utilisable en procédure dégagée

Hélistation de petites dimensions HB

Hélistation appelant généralement une procédure ponctuelle

Hélistation en terrasse

Une hélistation située à au moins 3 m au-dessus de la surface environnante.

Hélisurface

Une hélisurface est une aire d’atterrissage à caractère temporaire ou occasionnel, créée pour répondre à un besoin immédiat et utilisée sous l’entière responsabilité du pilote.

L’hélisurface est soumise à plusieurs restrictions.

Tout d’abord, la fréquence d’utilisation est limitée à 200 mouvements annuels et 20 mouvements journaliers (un atterrissage et un décollage représentent deux mouvements).

Son implantation est interdite dans les agglomérations, sauf autorisation spéciale. Elle peut même être interdite en certains lieux sensibles en termes d’environnement pour le voisinage.

HB

Hélistation de petites dimensions

IFR

Règles de vol aux instruments

IMC

Conditions météorologiques de vol aux instruments

ITAC

Instruction technique sur les aérodromes civils

LHT

Longueur hors tout de l’hélicoptère rotor tournant.

LTA

Longueur du train d’atterrissage.

OACI

Organisation de l’Aviation Civile Internationale

Procédure dégagée

Procédure de décollage ou d’atterrissage similaire à celle d’un avion par laquelle l’hélicoptère accélère dans l’effet de sol (permet des masses au décollage importantes).

Procédure ponctuelle

Procédure de décollage ou d’atterrissage « à la verticale » (nécessite des limitations de masses au décollage).

SIP

Les « SIP » Sites d’Intérêt Public ont été classés comme tels en raison de leur non conformité aux normes en vigueur.

Ils sont actuellement 117 au 01/07/2011 en France pour la plupart situés en milieu hospitalier.

L’exploitant a jusqu’à fin 2013 pour réaliser une mise aux normes de l’aire de poser existante ou pour mettre en service une nouvelle hélistation plus adaptée à la réglementation actuelle.

Arrêté TAC

Réglementation applicable aux hélisurfaces et hélistations.

NOUVEAU : ARRETE TAC

Un nouvel arrêté TAC dont la paru le 29 septembre 2009devrait reprend les caractéristiques techniques applicales aux hélistations tout en indiquant un délai de 3 à 4 ans pour la mise aux normes des hélistations existantes (3 ans pour celles mises en service avant le 01/01/1999 et 4 ans pour les autres).

TLOF

Aire de prise de contact et d’envol.

TMA

Région terminale de contrôle

VFR

Règles de vol à vue

VMC

Conditions météorologiques de vol à vue

Zone hostile habitée

En liaison avec une agglomération, une ville ou des habitations, toute zone utilisée dans une large mesure à des fins résidentielles, commerciales ou récréatives, située dans un environnement dans lequel un atterrissage forcé en sécurité ne peut pas être accompli parce que la surface n’est pas adéquate ou parce qu’il y a mise en danger inacceptable des personnes et des biens au sol.

Zone hostile non habitée

Zone, autre que la précédente, dans laquelle un atterrissage forcé en sécurité ne peut pas être accompli parce que la surface n’est pas adéquate ou parce qu’il y a mise en danger inacceptable des personnes et des biens au sol.

Zone non hostile

Zone dans laquelle un atterrissage forcé en sécurité peut être accompli.